Avantages financiers pour les véhicules moins polluants

Le gouvernement flamand a décidé de baisser la fiscalité pour les véhicules les moins polluants. Actuellement la taxe de mise en circulation est encore basée sur la puissance du véhicule mais cela va changer.

A partir de l’année prochaine, la taxe sera comptabilisée en fonction des émissions de CO2 du véhicule et de la norme européenne, or cette dernière fait une différence entre les véhicules à essence et les véhicules diesel.

Ainsi, les véhicules à essence rejettent souvent moins de particules nocives que les véhicules diesel faisant partie de la même « Euro norme ». La présence ou non d’un filtre à particules dans les véhicules diesel est également prise en compte.

La taxe de mise en circulation s’élèvera au minimum à 6,5 euros et au maximum à 10.000 euros.

Ce montant maximum sera exigé aux propriétaires d’une Porsche Cayenne au lieu des 4.957 euros exigés actuellement.