La VRT aura une 3ème chaîne télé

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi le nouveau contrat de gestion de la VRT pour les cinq prochaines années, qui autorise" la radio-télévision publique à se doter d'une troisième chaîne télévisée.

La VRT songe depuis quelque temps déjà à se doter d'une troisième chaîne, qui serait créée en dédoublant les deux chaînes actuelles, Canvas et Ketnet qui sont actuellement diffusées sur le même canal. Elle espère ainsi toucher les jeunes, alors que les programmes qui leur sont destinés sont actuellement souvent interrompus, notamment par des compétitions sportives.

La nouvelle chaîne s'adressera surtout aux enfants et aux jeunes, selon la ministre flamande des Médias, Ingrid Lieten (SP.A).
« A partir du 1er septembre 2013, la VRT diffusera dès 20h des programmes destinés aux jeunes, deux à quatre soirées par semaine » a déclaré Ingrid Lieten (photo).

"La VRT a déjà prouvé avec les radios Studio Brussel et MNM qu’elle était capable de développer une offre pour le jeune public, la question est désormais de pouvoir le faire en télé".


Sur la chaîne Canvas, il y aura plus de place durant l’après-midi pour la culture et des informations.

"Ces programmes d’information et d’actualité sont aussi attirants pour un public de seniors qui ne devra plus attendre la fin de soirée pour avoir des nouvelles" a ajouté la ministre.

La chaîne pour jeunes déjà existante, Ketnet, devrait continuer à émettre "pour les plus jeunes dans l'avant-soirée". Ensuite viendra une chaîne pour les jeunes à partir de 10-12 ans, jusqu'à 18 et un peu plus.

Davantage de culture et de diversité

Le nouveau contrat de gestion définit les tâches et le financement de l'institut public pour les cinq prochaines années.
La VRT devra ainsi accorder davantage d'importance à la culture et à la diversité.

La télévision devra aussi diffuser un quart de productions propres et en radio, un quart de la musique devra être flamande.

La VRT obtient également davantage de crédits publics. A partir de 2012, sa dotation de base sera augmentée de treize millions d'euros, pour atteindre 293 millions d'euros.
 

Sélection de nouvelles en anglais pour les "expatriés"

Enfin un objectif spécifique concernant les étrangers qui séjournent dans notre pays a été ajouté dans le contrat de gestion.

La VRT veut s’assurer que les étrangers qui vivent en Flandre reçoivent une information objective sur les événements qui se passent ici. Afin d’améliorer encore notre mission la VRT va préparer un cadre qui permettra de diffuser une sélection de nos informations en anglais à destination de la communauté d’ "expatriés" qui vit en Flandre et à Bruxelles.

Un plan qui prenne en compte les attentes de ce public cible et des possibilités qu’offrent les divers médias, en ligne, radio et TV devra être finalisé pour fin 2012.