La Belgique accueille 25 réfugiés de Libye

Vingt-cinq réfugiés érythréens et congolais (RDC) doivent être accueillis à partir de lundi en Belgique. Issues d'un camp de réfugiés en Tunisie, ces personnes ont vécu longtemps en Libye, pays qu'elles ont dû fuir en raison des révoltes qui y ont éclaté en février dernier, informe le Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA).

Notre pays répond ainsi à l'appel du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), qui vise à réinstaller dans l'Union européenne des réfugiés africains venus de Libye.

Le CGRA a sélectionné six familles et quelques personnes seules sur base de dossiers transmis par l'UNHCR.

Le gouvernement a donné la priorité aux personnes qui avaient besoin d'urgence de stabilité" a déclaréle commissaire-général pour les réfugiés Dirk Van den Bulck. C'est la raison pour laquelle ce sont des mères avec enfants qui ont été choisies en priorité.

Au début de cette année, ces gens avaient fui la Libye après la révolte et avaient trouvé provisoirement refuge dans le camp de Shousha en Tunisie.

Dès leur arrivée en Belgique, les 25 réfugiés seront temporairement accueillis dans un centre d'accueil de Fedasil (Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile), après quoi ils suivront un trajet d'intégration en vue d'un séjour permanent dans notre pays.

Outre la Belgique, d'autres Etats membres de l'Union européenne, comme les Pays-Bas, l'Irlande et le Portugal, ont suivi l'appel à participer à ce projet de réinstallation.