Une crèche indésirable dans le centre de Bruges

La crèche Pietje Pek, située à la Katelijnestraat à Bruges, devra déménager. En cause une plainte déposée par les voisins pour nuisance sonore et une décision du tribunal. 90 enfants sont accueillis dans cette crèche.

La plainte date d’il y a 11 ans. En 2000, un voisin avait déposé plainte en justice parce qu’il déclarait souffrir du bruits provoqué par les enfants qui jouent.

Le tribunal avait alors obligé la crèche à effectuer des travaux d’isolation sonore, le nombre d’enfants était aussi limité.

Le tribunal a estimé récemment que des travaux d’isolation supplémentaires devaient être effectués et a interdit l’accueil d’enfants durant les week-end et les jours fériés.

Suite à cette décision, la crèche est condamnée à déménager. Or, les autres emplacements situés dans le centre sont hors de prix.

La crèche Pietje Pek offre un accueil aux enfants durant les premières heures de la journée, tard le soir et durant les week-ends, les enfants pouvaient aussi y passer la nuit, si nécessaire. Cette crèche étaient donc très appréciée par les parents qui travaillent dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie.

La ville de Bruges a promis son aide. Selon le bourgmestre Patrick Moenaert (CD&V), photo) une solution temporaire pourrait être trouvée rapidement.

"Nous venons d’acquérir une ancienne caserne dans le centre-ville avec comme objectif d’y réaliser dans le futur un projet de logements sociaux. Il s’agit de la Peterseliestraat ayant un grand emplacement de parking. J’ai fait cette proposition et elle a suscité un grand intérêt » a ajouté le bourgmestre.
Comme dans d’autres grandes villes, Bruges connait une pénurie de crèches pour enfants.