Ikea: le suspect de Dresde, identique à celui qui a agi à Gand ?

La police allemande a diffusé des photos du poseur de bombe présumé dans un magasin Ikea de Dresde. Le parquet de Gand n'a quant à lui encore montré aucune photo de la personne suspectée de l'explosion dans le magasin gantois du géant suédois mais il correspondrait à la description du suspect en Allemagne, a-t-on appris à bonne source.

Le magasin Ikea à Gand avait été évacué le 30 mai après que deux petites explosions se furent produites vers 18h00. Deux réveils avaient été dissimulés dans des boîtes de lait sous des palettes et actionnés via un système de mise à feu.

Des explosions similaires se sont produites aux magasins Ikea d'Eindhoven (Pays-Bas) et de Lomme  près de Lille (France).

La police allemande a diffusé des images tirées des caméras de surveillance du magasin de Dresde, où deux clients avaient été légèrement blessés le 11 juin par une explosion.

La police allemande décrit l'homme comme âgé de 35 à 45 ans, mesurant environ 1m76 et mince. Il a des cheveux blonds courts, une barbe et portait une casquette de base-ball et des lunettes.

L'homme parlerait uniquement anglais et pas allemand.

La police allemande a joint une image issue des caméras de surveillance d'Eindhoven, où le suspect porte vraisemblablement une perruque.

L'homme repéré au magasin de Gand répond à la description. Les enquêteurs belges n'ont pas encore décidé s'ils diffuseront les images des caméras de surveillance.

Démenti du parquet de Gand

Le parquet de Gand refuse, lui, de communiquer au sujet de 'son' suspect.

Selon une source bien informée, l'auteur de Gand a un profil semblable à celui de Dresde mais d'après le parquet gantois, on ne peut affirmer qu'il s'agit d'une même personne.

Par ailleurs, le parquet de Gand a démenti à son tour l'arrestation dans cette affaire d'un suspect en Pologne. L'information, rapportée par des médias allemands lundi, avait déjà été démentie par la police et les autorités judiciaires allemandes.