1.300 instituteurs supplémentaires

Le gouvernement flamand a avalisé un nouveau système d’encadrement pour l’enseignement maternel et primaire. Ainsi, à partir de septembre 2012, quelque 1.300 enseignants supplémentaires pourront être embauchés dans l’enseignement primaire et le nombre d’élèves par classe sera limité à vingt.

Le gouvernement a débloqué 52,7 millions d’euros pour ce nouveau système qui sera d’application dès septembre 2012 dans les écoles de la Communauté flamande. Quelque 1.300 enseignants supplémentaires pourront alors être embauchés.

Ce nouveau système de calcul a pour conséquence une hausse du nombre d’heures de cours dans l’enseignement maternel, à savoir une progression de 8,2%. Dans l’enseignement primaire, on notera une hausse de 1,6%. Ainsi, les classes de plus de 20 enfants devraient donc appartenir au passé dès l’an prochain !

Le ministre de l’Enseignement Pascal Smet (SP.A) estime que le nouveau système sera aussi plus juste car on portera davantage d’attention au profil des élèves qu’aux caractéristiques de l’école.

« Ce système ne se fera pas au détriment des écoles rurales ou des écoles qui comptent peu d’enfants de couleur », explique Pascal Smet. « C’est un système juste où presque toutes les écoles sont gagnantes ».

Pour les écoles qui font en marche arrière, parce que par exemple elles ont maintenant de très petites classes, une période de transition de trois ans est prévue.

Pascal Smet entend travailler sur les qualifications et souhaite faciliter le passage entre la maternelle et le primaire, et cela dans le but de trouver 1.300 nouveaux enseignants d’ici septembre 2012. Des logopédistes pourraient également être embauchés pour les classes de maternelle.