Leterme souhaite aux Norvégiens "d'être très forts"

Le Premier ministre a présenté, vendredi soir, ses condoléances au Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg et aux proches des victimes des attentats d'Oslo. les attaques ont provoqué la mort de 92 personnes. Yves Leterme a souhaité à la population norvégienne d'"être très forte pour surmonter le drame".

Le Premier ministre a condamné "fermement" les attentats. Il reste aussi "perplexe qu'une telle chose puisse se produire dans un état connu pour son caractère pacifique" .

De son côté, le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, a condamné "ces actes de lâcheté pour lesquels il n'y a aucune justification". Il se dit "profondément choqué" et a indiqué avoir "envoyé un message de condoléances et de solidarité de l'Union européenne au Premier ministre Jens Stoltenberg et au peuple norvégien".

Deux attaques sanglantes perpétrées vendredi en fin d’après-midi dans la veille à Oslo et dans ses environs ont causé la mort de 92 personnes.

Au moins 85 personnes sont mortes dans la fusillade qui a visé un rassemblement de la jeunesse travailliste sur l'île d'Utoeya vendredi près d'Oslo et sept autres ont péri dans l'explosion d'une bombe, peu auparavant, près du siège du gouvernement norvégien.

Un suspect a été arrêté. Il s’agit d’un Norvégien de 32 ans présenté comme un "fondamentaliste chrétien" de droite. Pour les besoins de l'enquête, la police se refuse toutefois à dévoiler le nom du suspect, identifié par les médias norvégiens comme étant Anders Behring Breivik.

Sur son profil sur Facebook, l'homme à la chevelure blonde mi-longue se décrit comme "conservateur", "chrétien", célibataire, intéressé par la chasse et par des jeux vidéo tels que "World of Warcraft" et "Modern Warfare 2".

Les enquêteurs le tiennent responsable des deux attaques mais ils n'excluent pas de nouvelles arrestations.

Certains médias norvégiens avaient auparavant décrit Anders Behring Breivik comme étant proche des milieux d'extrême droite.