Proximus indemnisera ses clients

Les clients de l’opérateur de téléphonie mobile Proximus, filiale de Belgacom, recevront 5 euros de crédit d’appel en guise de dédommagement pour l’indisponibilité du réseau international pendant une grande partie du samedi 16 juillet, jour de nombreux départs en vacances. Le ministre belge des Télécommunications, Vincent Van Quickenborne (Open VLD), estime qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

Samedi 16 juillet, jour de nombreux départs de vacances, le réseau international (roaming) de l’opérateur de téléphonie mobile Proximus avait été partiellement paralysé pendant une bonne partie de la journée. De nombreux vacanciers avaient alors tenté, en vain, de prévenir leur proches restés en Belgique qu’ils étaient bien arrivés à leur destination à l’étranger.

Le ministre belge des Télécommunications, Vincent Van Quickenborne (photo), s’était indigné du manque de communication de l’opérateur à propos de cet incident et avait réclamé que Proximus indemnise ses clients victimes de la panne. Belgacom avait au départ refusé une indemnisation, mais a finalement annoncé que ses clients de téléphonie mobile seraient crédités de 5 euros.

Vincent Van Quickenborne estime qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction. Il regrette néanmoins que l’opérateur ne se montre pas plus généreux : "Le montant aurait pu être plus élevé parce qu’appeler et envoyer des SMS à l’étranger est cher. Mais c’est déjà quelque chose qu’il accepte le principe de l’indemnisation".

Et le ministre d’ajouter que Proximus a réagi "beaucoup trop tard et de façon trop peu adéquate, mais je n’ai pas vu l’ombre d’un repentir à ce sujet".