Un million de visiteurs aux Fêtes de Gand

Malgré la pluie de ces derniers jours, la 168e édition du festival urbain gantois aura attiré au moins un million de visiteurs. Il ne s’agit donc pas d’un record de participation, mais les organisateurs la qualifient d’édition "normale". Selon le bourgmestre des fêtes de Gand, Lieven Decaluwe, la meilleure soirée aura été celle du mercredi 20 juillet, veille du congé de la Fête Nationale.

Les traditionnelles Fêtes de Gand avaient ouvert leurs portes le samedi 16 juillet, pour les refermer dans la nuit de ce lundi à mardi. Pendant 10 jours, la ville le long de la Lys aura ainsi présenté un programme de près de 4.000 activités, dont la plupart culturelles.

« Le premier week-end était pluvieux, mais lundi et mardi nous avons accueilli un nombre normal de 100.000 visiteurs », explique le bourgmestre des fêtes de Gand, Lieven Decaluwe (Pro Gent).

« Pendant les quatre derniers jours, nous évaluons à 155.000 le nombre quotidien de visiteurs, sur base de 15.000 réservations via Bluetooth. L’an dernier, il était en effet apparu que 11% de nos visiteurs possédaient cette fonction sur leur GSM ».

A l’été 2010, les Fêtes de Gand avaient accueilli entre 1,5 et 1,8 million de festivaliers. Decaluwe s’attend à ce que de nombreux visiteurs se présentent encore jusqu’à ce mardi matin, au moment où les Fêtes refermeront leurs portes après leur célèbre « Nuit des portefeuilles vides », où chacun devra dépenser ses derniers euros pour vider les fûts de bière.

La société régionale de transport en commun De Lijn a transporté une moyenne de 35% de passagers en moins sur le trajet vers Flanders Expo, mais cette baisse n’a pas été constatée sur les autres lignes de bus et trams. La société Ivago a, quant à elle, récolté moins de détritus.

Selon Bart Inghelbrecht, les recettes réalisées pendant les Fêtes de Gand par le secteur Horeca étaient par contre comparables à celles réalisées les années précédentes, hormis en 2010 qui était une année exceptionnelle.