Des vivres pour un équipage maltais bloqué

L’entreprise portuaire gantoise va approvisionner dès jeudi en eau et nourriture les 12 membres d’équipage d’un bateau maltais amarré dans le Kluizendok depuis le début du mois de juin. Le navire (photo hors contexte) a été saisi et ses marins manquent cruellement de carburant et de vivres.

Le navire en provenance de Malte est tombé en panne au début du mois de juin et attend depuis lors, amarré dans le Kluizendok, des pièces de rechange qui n’arrivent pas. A cela se sont ajoutés des problèmes financiers de la société d’armateurs.

« Le navire est en négociations pour obtenir des fonds supplémentaires de divers groupes de banques. Une réponse définitive devrait être donnée ce mercredi », indiquait Christian Roos du syndicat international des marins.

L’équipage ne dispose plus de l’argent liquide nécessaire pour faire certains achats, comme notamment du carburant pour le générateur qui produit de l’électricité. Il manque également de plus en plus cruellement de vivres et d’eau potable.

Six membres de l’équipage ont entretemps déjà été rapatriés, mais douze autres se trouvent encore à bord du navire maltais dans le port gantois. Selon Christian Roos, une grande partie de l’équipage restant devait être emmené ce mardi dans un hôtel.

Les marins n’auront plus rien à manger dès mercredi, et n’ont toujours pas reçu leur salaire du mois de juin.