L’OVNI était en frigolite

La photo d'un OVNI de forme triangulaire avec trois points lumineux prise le 4 avril 1990 à Petit-Rechain, près de Verviers, par un jeune tourneur-ajusteur de 20 ans, n'était qu'une supercherie. Il s'agissait d'une maquette en frigolite, a avoué l'auteur du cliché.

Cette photo avait été diffusée lors de la mystérieuse vague d'OVNI relevée dans le ciel belge à la fin de l'année 1989 et durant l'année 1990.

Le 4 avril 1990, un cliché immortalisa le passage de ces soucoupes volantes. De nombreux chercheurs et spécialistes, en ce compris ceux de la NASA, se penchèrent alors sur la photo afin de percer le mystère, mais personne n’avait alors découvert la supercherie.

Il a fallu attendre 18 ans pour que l'auteur du cliché avoue que cette photo était un montage. Une supercherie « qui ne devait pas dépasser les murs de l'usine où je travaillais » , a-t-il expliqué à la chaîne francophone RTL-TVi, ajoutant qu'il était temps de rétablir la vérité.

Ce qui n'était finalement qu'un bricolage, réalisé en quelques heures et photographié en soirée, aura passionné bien des scientifiques durant près de 20 ans.

La vague d’OVNI n’est pas remise en question

Patrick Ferryn, président du Comité Belge d'Etude des Phénomènes Spatiaux (COBEPS), considère que le faux cliché de l'OVNI de Petit-Rechain ne remet nullement en question la vague belge des objets volants non identifiés aperçus dans le ciel belge à partir de novembre 1989 et ce durant plusieurs mois.