Des soldes d’été peu satisfaisantes

Les soldes d’été n’ont pas été un succès cette année. Les ventes se sont bien déroulées durant la première semaine, mais elles ont été plutôt calmes les trois semaines suivantes en raison du temps pluvieux et frais.

Le chiffre d’affaires des magasins de mode est lui aussi assez morose, selon Luc Ardies de l’Unizo. « La moitié des magasins de mode classiques, à savoir l’habillement, les chaussures et la maroquinerie, ont vendu 10% de moins que durant les soldes d’été de l’année passée ».

Mais selon l’organisation de distribution Comeos, le chiffre d’affaires total, qui ne tient pas uniquement compte des soldes, a progressé en juillet. « Au printemps, les consommateurs ont acheté massivement des vêtements d’été et quand les soldes d’été ont vraiment commencé, le temps a changé subitement et ils se sont tournés, au beau milieu de l’été, vers les collections de printemps et même vers les collections d’hiver », explique Peter Van den Berghe de Comeos.

« Ainsi, les consommateurs ont achetés des pièces plus chères. Ces ventes ont naturellement participé pour une grande partie à la hausse du chiffre d’affaires de 5 à 10% déclarée par les magasins de mode ».

La période de soldes se poursuit encore jusqu’au 31 juillet. Pour se débarrasser des articles d’été, les commerçants vendent actuellement à des prix très bas, selon le Syndicat neutre des indépendants.