Le Club Brugeois gagne et Westerlo perd

Au 3e tour préliminaire aller de l’Europa League de football, le FC Bruges a battu l’équipe azérie du FK Qarabag par 4-1, tandis que Westerlo s’est incliné par 3-1 sur le terrain des Young Boys de Berne. L’équipe de Jan Ceulemans a ainsi compromis ses chances de qualification pour le dernier tour préliminaire.

Au terme du match qui l’opposait ce jeudi soir, au stade Jan Breydel, à l’équipe azérie du FK Qarabag, le Club Brugeois a déjà un pied dans les play-offs de l’Europa League. Les Brugeois ont en effet écrasé leurs adversaires par 4-1 au 3e tour préliminaire aller.

Il n’a fallu que 10 minutes au nouvel attaquant du Club, Björn Vleminckx, pour trouver le chemin des filets et donner l’avantage aux Brugeois. Le deuxième but des hommes d’Adrie Koster se faisait ensuite attendre jusqu’à la 56e minute, inscrit par Victor Vazquez (photo). Qarabag, devenu plus offensif, rétorquait à la 62e minute via Aliyev: 2-1.

Il fallait alors 20 minutes aux Brugeois pour mettre encore deux fois le ballon dans les filets adverses, par l’entremise de Ryan Donk et Nabil Dirar, et terminer ainsi la rencontre avec un avantage de 4 à 1. Le match retour s’annonce donc prometteur.

Westerlo aura un match retour difficile

Westerlo a par contre nettement compromis ses chances de qualification pour le dernier tour préliminaire de l’Europa League en perdant son match contre les Young Boys à Berne, par 1 à 3. Le score est néanmoins logique puisque les Suisses ont dominé pendant toute la rencontre, et surtout en première mi-temps.

Dès la 23e minute de jeu, Farnerud inscrivait un but sur coup franc, suivi à peine 10 minutes plus tard par Degen qui profita d’une hésitation du gardien de Westerlo, De Winter. Westerlo parvenait néanmoins à rétorquer une minute plus tard, avec un but de Brüls : 2-1.

Le score final était scellé à la 79e minute de jeu, lorsque Degen inscrivait son 2e but de la soirée : 3-1 à la faveur des Bernois. Les Young Boys se sont ainsi préparé un avantage confortable pour le match retour du 4 août à Westerlo. L’équipe belge devra alors inscrire deux buts de retard au moins.