Aide belge supplémentaire pour l’Afrique

Le ministre belge de la Coopération au développement, Olivier Chastel (MR), a annoncé le déblocage d’un montant supplémentaire de plus d’un million d’euros pour lutter contre la famine dans la Corne de l’Afrique, alors que l’ONU vient de revoir ses besoins à la hausse. Ce montant est destiné au transport de travailleurs humanitaires et de nourriture des Nations Unies.

Il y a deux semaines, le gouvernement fédéral démissionnaire débloquait déjà 4 millions d’euros d’aide humanitaire à destination de l’Afrique. Plus précisément, 3 millions pour le Programme alimentaire mondial (PAM) à l’attention du Kenya, de l’Ethiopie et de la Somalie, et un million d’euros pour l’agence de l’ONU pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO), via son programme destiné à la Corne de l’Afrique.

Le montant d’un peu plus d’un million d’euros que la Belgique y ajoute maintenant est plus particulièrement destiné au service aérien des Nations Unies (UNHAS), géré par le Programme alimentaire mondial, pour transporter des travailleurs humanitaires et du fret vers certaines des régions les plus difficiles à accéder dans le monde, a précisé le ministre à la Coopération au développement.

Selon Olivier Chastel (photo), quelque 350.000 euros seront ainsi réservés à des opérations de l’UNHAS en Ethiopie et 700.000 euros seront dédiés aux opérations en Somalie. Le service aérien des Nations Unies est essentiel étant donné les problèmes de sécurité dans la région, mais aussi le mauvais état des infrastructures routières, les longues distances et le manque d’opérateurs aériens fiables dans les zones d’activités humanitaires.

La situation en Ethiopie et Somalie est dramatique. Si une aide humanitaire n’y est pas apportée rapidement sur place, des millions de personnes - dont 2 millions d’enfants - y sont menacées par la famine. Des centaines de milliers d’habitants de la région sont en fuite à pied, à la recherche d’eau potable et de nourriture.

Le Consortium 12-12 récolte des fonds

Parallèlement à l’aide allouée à la Corne de l’Afrique par les Nations Unies et nombre de pays individuels, diverses ONG et organisations humanitaires rassemblent également des fonds depuis des semaines à l’attention de la région d’Afrique sévèrement touchée par la sécheresse et la famine.

Comme lors du tsunami de 2004 et du séisme de 2010 à Haïti, le Consortium 12-12 belge qui rassemble les organisations humanitaires Caritas, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et l’Unicef récolte des fonds à l’attention de la Corne de l’Afrique.

Les dons peuvent être versés sur le compte commun 000-0000012-12 ou via le site www.1212.be.