La Belgique face à la Croatie et la Serbie

Le tirage au sort de la phase préliminaire de la Coupe du monde de football de 2014, effectué ce samedi à Rio de Janeiro, a placé la Belgique dans le groupe A de la zone Europe, aux côtés de la Croatie, la Serbie, l’Ecosse, la Macédoine et le Pays de Galles. L’entraîneur des Diables Rouges, Georges Leekens, se dit « moyennement content » du tirage.

La 20e Coupe du monde de football sera disputée du 12 juin au 13 juillet 2014 au Brésil. Ce samedi avait lieu à Rio de Janeiro le tirage au sort de la phase préliminaire en vue des qualifications pour le Mondial. La Belgique s’est ainsi retrouvée dans le groupe A de la zone Europe, aux côtés de la Croatie, la Serbie, l’Ecosse, la Macédoine et le Pays de Galles.

Classée 22e nation européenne et 37e mondiale par la FIFA, la Belgique aura la Croatie (7e européenne et 9e mondiale) et la Serbie (17e européenne et 27e mondiale) comme principales adversaires théoriques. Pour rappel, la Serbie avait disputé l’an dernier l’étape finale du Mondial en Afrique du Sud. L’Ecosse (33e européenne et 61e mondiale), la Macédoine (43e européenne et 96e mondiale) et le Pays de Galles (45e européen et 112e mondial) sont en principe moins forts que la Belgique.

La première phase de la succession à l’Espagne, qui a remporté le Mondial 2010, débutera le 7 septembre 2012 et prendra fin le 15 octobre 2013. Le premier de chacun des 9 groupes européens (qui rassemblent 53 pays au total) sera qualifié pour le Mondial au Brésil. Les huit meilleurs deuxièmes s’affronteront dans quatre matchs de barrage par aller-retour, en novembre 2013. Les quatre vainqueurs de ces matchs seront aussi présents au Brésil.

Selon le président de L’Union belge football, François de Keersmaecker, le calendrier des matchs de la phase préliminaire devrait être élaboré le 23 août à Bruxelles.

Leekens : "Groupe très équilibré"

Ce samedi, le sélectionneur de l’équipe nationale belge de football, Georges Leekens (photo), se disait « moyennement content » du tirage au sort des éliminatoires pour le Mondial 2014. En héritant de la Croatie, la Serbie, l’Ecosse, la Macédoine et le Pays de Galles, « nous avons évité des grandes nations comme l’Allemagne ou l’Espagne, mais c’est un groupe de qualité, pas facile du tout, avec trois Slaves et deux équipes britanniques ».

« C’est un groupe où l’on est capable de battre tout le monde, mais l’on peut aussi perdre des points contre tout le monde. La Croatie et la Serbie sont deux équipes difficiles. Il ne faut pas sous-estimer la Macédoine pour ne pas perdre de points. Les Ecossais et les Gallois sont capables de jouer au foot. On doit être prêt à battre tout le monde, car pour se qualifier, il faudra en être capable. C'est un groupe difficile. Donc, je suis moyennement content. Il faudra être à son meilleur niveau ».