Un évadé de Jamioulx commet un braquage

Julien Cazzetta, un des trois évadés de la prison de Jamioulx le week-end dernier, a commis un braquage samedi matin dans un commerce Montigny-le-Tilleul. Il a été formellement reconnu par des témoins, indique-t-on de source judiciaire à Charleroi.

Cazzetta, le visage découvert, a fait irruption, armé d'un couteau, dans le magasin "Night and day" de la route de Beaumont, à Montigny-le-Tilleul. Il s'est fait remettre, sous la menace, le contenu de la caisse avant de prendre la fuite. Des témoins l'ont formellement reconnu, sur base de l'avis de recherche qui avait été diffusé en début de semaine.

Julien Cazzetta s'était évadé dimanche de la prison de Jamioulx, en compagnie d’Abdellah Mostefa, un des auteurs du meurtre du boulanger de Jamioulx, condamné à trente ans de prison par la cour d'assises, et de Jonathan Inja, récemment condamné à quinze ans de prison par la cour d'appel de Mons pour une tentative d'assassinat commise à Lodelinsart.

Cazzetta était en détention préventive pour un vol avec violences aggravé de meurtre, commis en avril dernier dans un bar à filles, le "Victoria", à Gosselies.

Lors de leur évasion, les trois hommes avaient pris en otage une gardienne. Après s'être séparés, l'un d'eux avait libéré l'otage près de Maubeuge, en France. On était sans nouvelles des trois évadés depuis lors.

Samedi matin, Cazzetta a commis le braquage du "Night and day" de Montigny-le-Tilleul, un endroit qui l'avait déjà, dit-on, connu comme client, avant les nombreux faits qui lui sont reprochés et qui lui valaient d'être emprisonné. Il a donc été d'autant plus aisément identifié par les témoins.

Les autorités judiciaires ont été immédiatement alertées de ce braquage, et des recherches ont été menées pendant toute la journée de samedi et la nuit, mais sans donner de résultat.