Les Diables rouges oublient de marquer en Slovénie

L'équipe nationale belge a partagé l'enjeu, 0-0, lors de son match amical face à la Slovénie, mercredi, à Ljubljana. Un score que les Diables Rouges peuvent regretter compte tenu d'une seconde mi-temps qu'ils ont dominée. Sans parvenir à marquer, toutefois.

En première période, le jeu fut plus équilibré, voire légèrement dominé par les Slovènes qui se montrèrent dangereux via une tête de Novakovic et un bel envoi de Ilicic non cadrés.

En ce qui concerne les Belges, Lukaku trouva le chemin des filets à la 15e mais son but fut annulé suite à une remise de la tête de Fellaini effectuée hors des limites selon l'arbitre.
Lors de la seconde mi-temps, les hommes de Georges Leekens obtinrent donc les plus nombreuses occasions. Lukaku trouva d'abord Handanovic sur la route de sa reprise à la 53e, tout comme El Ghanassy dans la foulée.

À la 59e, une belle phase collective permit à Vleminckx d'hériter d'un excellent ballon de Mertens mais Handanovic s'interposa à nouveau alors que trois minutes plus tard, Mertens buta aussi sur le gardien slovène.

La plus belle possibilité belge fut à mettre à l'actif de De Camargo qui fila seul au but à la 70e mais qui vit de nouveau Handanovic gagner son duel.

En fin de partie, Mignolet dut, lui aussi, intervenir sur un envoi très puissant de Vrsic pour éviter une défaite qui n'aurait pas été méritée pour la Belgique, qui disputera son prochain match le vendredi 2 septembre prochain en Azerbaïdjan cette fois dans le cadre des qualifications à l'Euro 2012.

Leekens: "Sur le bon chemin"

Georges Leekens, estime que les Diables Rouges sont "sur le bon chemin", a-t-il indiqué jeudi, au lendemain du match nul réalisé par la Belgique face à la Slovénie (0-0). Le sélectionneur national a particulièrement souligné l'excellente mentalité affichée par son groupe.

"Ce fut un voyage très intéressant", a estimé Leekens. "Après un début difficile, l'équipe a bien réagi et a une nouvelle fois donné une bonne image d'elle-même. Malgré la qualité de l'adversaire, nous n'avons rien donné et gardé le zéro derrière. Il y a un an, nous aurions pu perdre ce genre de matchs, comme ce fut le cas en Finlande."

Le sélectionneur a essentiellement souligné la bonne mentalité des Diables. "L'esprit de groupe de ce noyau m'impressionne. Les joueurs s'entendent très bien, ce qui n'a pas toujours été le cas en équipe nationale. Ils sont déjà tournés vers l'Azerbaïdjan. Ils savent que le terrain est mauvais et qu'il fera chaud à Bakou, mais ce ne seront pas des excuses."

Le retour des joueurs actuellement indisponibles n'inquiète pas Georges Leekens. "Le staff technique suit de près leur évolution." Avec le retour de titulaires potentiels (Vertonghen, Vermaelen, Dembélé, etc.), la concurrence va encore s'accroître au sein du groupe. "Leur retour rend les perspectives de plus en plus intéressantes. Dès la prochaine échéance, je deviendrai plus sévère en ce qui concerne l'efficacité", a conclu le sélectionneur.