Agression d'un couple mixte, une pétition appelle à la tolérance

Le collectif des musulmans progressistes a lancé une pétition pour la défense de la société multiculturelle. Les signataires appellent à une plus grande ouverture et à la tolérance, en réponse à l’agression verbale et physique contre un couple mixte belgo-marocain, la semaine dernière.

Il est belge de souche, elle est marocaine. Ils sont mariés depuis sept ans. Ce couple mixte qui vit à Schaerbeek, dans le quartier de la place Liedts, a été victime d’une agression raciste mercredi dernier en début de soirée.

La jeune femme a été insultée et menacée par une bande de jeunes du quartier alors qu’elle faisait des achats avec son mari. Quelques instants plus tard, les jeunes ont suivi le couple jusqu’à leur domicile. La porte de leur habitation a été forcée et la jeune femme a été giflée. Grâce à l’intervention des voisins le pire a pu être évité. L’un des auteurs des faits a pu être interpellé par la police de la zone Nord . L’information a été relayée par le quotidien La Dernière Heure.

"Défendre le principe de la liberté des choix de vie"

Cette agression a manifestement touché la communauté musulmane progressiste qui a voulu lancer une pétition, annonce de son côté la RTBF.

Pour la signataires de cette pétition il faut sauver la société multiculturelle en protégeant mieux les minorités des minorités.

"Ce fait divers soulève des questions sur la coexistence interculturelle dans les quartiers pauvres de nos grandes villes. Personne ne peut nier que les musulmans comme d’autres groupes font peser sur certains de leurs membres, souvent les plus vulnérables minorités de la minorité, une pression sociale, des contraintes culturelles, voire des violences, qui empoisonnent leur vie" peut-on lire sur le site internet.

Les signataires réaffirment le droit pour tout citoyen de la liberté des choix de vie et d’avoir la possibilité, s’il le souhaite, de se défaire librement de son appartenance à son groupe d’origine et des prescrits ethnoculturels ou religieux qui en découlent.

Vendredi soir plus de 100 personnes avaient déjà signé la pétition.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site des Musulmans Progressistes.