Un colloque à Bruges sur le patrimoine mondial

Fin mai 2012, la ville de Flandre occidentale dont le centre est protégé par l’Unesco depuis 2000 invitera d’autres villes du monde, entièrement ou partiellement reconnues par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, à dialoguer sur les nouveaux défis de la gestion du patrimoine.

L’initiative de l’organisation d’un colloque international à Bruges émane de l’échevine brugeoise de l’Aménagement du Territoire, Mercedes Van Volcem (Open VLD). Il est soutenu par le gouvernement flamand. Le colloque aura vraisemblablement lieu du 31 mai au 12 juin prochains.

L’objectif est de permettre aux villes qui ont été partiellement ou entièrement reconnues comme Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco de dialoguer sur les nouveaux défis et la gestion du patrimoine. « Cela peut se faire en synergie, mais parfois aussi créer des conflits », indique l’échevine Van Volcem. « Il faut trouver des compromis entre préservation et évolution. En tant qu’échevine, je trouve qu’organiser cet important débat dans notre ville est déjà un défi ».

Mercedes Van Volcem profitera du colloque pour faire un exposé sur 40 années de préservation des monuments et de gestion du patrimoine mondial à Bruges.

Le ministre flamand du Patrimoine immobilier, Geert Bourgeois (N-VA), et ses services prêteront leur concours à l’organisation de l’événement d’envergure internationale. La Ville de Bruges et le gouvernement flamand débourseront chacun 60.000 euros pour mettre le colloque sur pied.