La carte SIS disparaîtra fin 2013

En réponse à une question parlementaire, la ministre des Affaires sociales démissionnaire, Laurette Onkelinx (PS), a indiqué que les données en matière d’assurance de soins de santé, stockées actuellement sur la carte SIS appelée à disparaître, pourront être consultées par les pharmaciens et médecins via la carte d’identité électronique de leurs patients.

Dès le courant de l’an prochain, les premiers pharmaciens et médecins pourront consulter les données en matière de soins de santé sur base de la carte d’identité électronique des patients, au lieu de la carte SIS. Ces cartes d’identité sociales seront néanmoins encore distribuées jusqu’au moins la fin de l’année 2013.

Les deux systèmes coexisteront donc pendant un certain temps, avant que la carte SIS ne fasse définitivement sa disparition, vraisemblablement fin 2013.

Selon Laurette Onkelinx (photo), le prestataire de soins utilisera à l’avenir la carte d’identité électronique de ses patients pour obtenir d’une part ses données d’identification et d’autre part pour consulter en ligne ses données administratives d’assurance soins de santé auprès des organismes assureurs.

Le remplacement des cartes SIS est préparé par la Banque-Carrefour de la Sécurité sociale, l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI) et les organismes assureurs. Patients et prestataires de soins recevront suffisamment de temps pour passer au nouveau système.