Pukkelpop : fonds de soutien aux victimes

Les organisateurs du festival de musique limbourgeois endeuillé ont annoncé la création d’un fonds indépendant de soutien aux proches des victimes et aux blessés. Depuis ce dimanche, le site internet de Pukkelpop est également adapté, afin de pouvoir récolter les innombrables marques de soutien, mais aussi répondre aux nombreuses questions pratiques posées par les festivaliers.

Les organisateurs du Pukkelpop de Kiewit ont annoncé ce samedi leur intention de créer un fonds indépendant pour les victimes du drame de jeudi et leurs proches et pour les blessés. « Nous ressentons le besoin de créer pareil fonds. Il va s’appeler « Fonds d’aide aux victimes du Pukkelpop ». Cette information va bientôt figurer sur la page d’accueil personnalisée du festival www.pukkelpop.be », a déclaré le fondateur de l’événement, Chokri Mahassine (photo principale).

Sur le site internet du festival limbourgeois (photo), on trouve d’ailleurs depuis ce dimanche un Forum qui permet à ceux qui le souhaitent d’exprimer leur soutien aux victimes du drame. Les organisateurs sont en effet inondés de messages de soutien depuis jeudi.

Mais ils ont aussi constaté que de nombreux festivaliers ont encore des questions pratiques en rapport avec le drame de jeudi soir. Le Forum permettra donc à ces festivaliers de poser leurs questions. « Nombre d’entre eux se demandent ainsi où retrouver des objets perdus ou, par exemple, comment aider au nettoyage du site ».

Une équipe spéciale a été constituée pour répondre aux questions, qui obtiendront une réponse aussi rapidement que possible. « Les festivaliers peuvent poser leurs questions directement via le site, jusqu’au dimanche 4 septembre », indique l’organisation.

Remboursement des billets ?

Pour ce qui est du remboursement éventuel du prix des billets pour le festival annulé, Chokri Mahassine (photo) ne peut encore apporter une réponse. « Nous nous engageons cependant à répondre à cette question endéans un laps de temps raisonnable et au plus tard le 15 novembre prochain ».

Entretemps, Mahassine et son équipe auraient déjà reçu « des dizaines de milliers » de réactions positives et encouragements d’artistes, de collègues d’autres festivals, de voisins, de sponsors et d’associations. Elles leurs sont parvenues via SMS, Facebook ou Twitter, notamment. « Cela nous fait beaucoup de bien ».