Toujours davantage de mariages homosexuels

Depuis le 1er juin 2003, date à laquelle l’union et le divorce entre deux personnes de même sexe ont été officiellement reconnus en Belgique, près de 17.000 lesbiennes et homosexuels se sont mariés dans notre pays. L’an dernier, le nombre d’unions entre deux femmes a pour la première fois dépassé celui des mariages entre hommes.

Selon les chiffres publiés ce mardi par la Direction générale Statistique et Information économique du ministère de l’Economie, le nombre de mariages entre lesbiennes a pour la première fois dépassé, en 2010, celui du nombre d’unions entre deux hommes. Soit 1.102 lesbiennes qui se sont mariées contre 1.062 homosexuels.

Le nombre de lesbiennes qui ont divorcé l’an passé est par contre aussi supérieur à celui des hommes homosexuels, soit 252 contre 197.

Depuis le 1er juin 2003 - date à laquelle le mariage entre deux personnes de même sexe a été reconnu en Belgique - et le 31 décembre 2010, quelque 9.145 hommes et 7.782 femmes ont convolé en justes noces avec un partenaire de même sexe. Mais depuis 2003, quelque 617 hommes et 822 femmes ont vu leur union homosexuelle se défaire. Ce qui signifie que 6,7% des mariages homosexuels masculins et 10,6% des unions homosexuelles féminines ont été dissous.

« Les mariages entre deux femmes semblent pour l’instant moins stables que ceux entre deux hommes. En raison de la durée d’existence encore trop faible du mariage homosexuel, il n’est pas encore possible de comparer le taux de divorce des homosexuels à celui des hétérosexuels », indique la Direction générale Statistique.

Le nombre de personnes qui se sont mariées ou qui ont divorcé devrait en principe être pair, mais en raison de l'enregistrement tardif, au registre de la population, de certains mariages ou divorces, en fin d'année, de personnes qui ne sont pas inscrites sous un même toit, il n'a pas toujours lieu la même année pour les deux intéressés.