Certains groupes rendent leur cachet au Pukkelpop

Plusieurs groupes pop belges, mais aussi certains artistes étrangers, qui devaient se produire au festival musical limbourgeois qui a été annulé à la suite du ravage causé jeudi dernier par les intempéries, se montrent solidaires et ont renoncé au paiement auquel ils auraient droit.

Selon le quotidien flamand De Morgen, au moins la moitié des 35 groupes musicaux belges qui étaient programmés cette année au festival Pukkelpop, à Kiewit, vont rendre leur cachet. Interrogé par le quotidien, le chanteur et guitariste flamand Luc De Vos (photo principale) du groupe Gorki a déclaré qu’il avait reversé la veille déjà le montant de son cachet sur le compte du Pukkelpop. « C’est la logique même ».

Des groupes tels que Drums Are For Parades, SX, School is Cool ou Amatorski (photo) sont du même avis. « Il est logique que nous, en tant que groupes belges, ne mettions pas l’organisation encore davantage en difficultés en lui réclamant notre cachet », déclarait Maarten Decock du groupe Keremos.

Certains artistes internationaux auraient aussi déjà fait savoir qu’ils ne devaient pas être payés, ou du moins pas l’entièreté de leur cachet. Leurs noms ne sont pas connus. L’organisation a affirmé qu’elle ne communiquerait d’ailleurs pas le nom des groupes solidaires, ni le montant qu’ils ont reversé.

D’ici le 15 novembre, les organisateurs apporteront des réponses à toutes les questions concernant le remboursement éventuel de billets, de tickets pour les boissons et le dédommagement pour des dégâts matériels.

Ce jeudi à 18h00, soit exactement une semaine après le passage de la zone d’orages sur le terrain du Pukkelpop qui a fait plusieurs victimes et des dizaines de blessés, un moment de recueillement sera organisé à Hasselt. Plusieurs groupes se produiront alors dans un ensemble acoustique.