Le Belge continue à grandir

Sera-t-il bientôt nécessaire de rehausser les plafonds de nos habitations ? Si l’on en croit en tous cas une étude réalisée à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), le Belge grandit d’un centimètre tous les 10 ans. En cause, « l’amélioration des conditions de vie de la population », expliquent les scientifiques.

Alors qu’en 1880, un homme belge mesurait en moyenne 1,66 mètre, en 2011 la taille moyenne de ce même homme est de 1,78 mètre. Dans le même laps de temps, les femmes belges sont passées d’une taille moyenne de 1,53 à 1,65 mètre.

Selon les calculs du Professeur Martine Vercauteren, de l’Université Libre de Bruxelles, cette croissance correspond donc environ à 1 centimètre en plus tous les dix ans. « Mais ce n’est pas tout. Nous constatons aussi que la population atteint beaucoup plus rapidement qu’avant sa taille adulte. Actuellement, les garçons arrêtent de grandir vers l’âge de 19 ans, alors qu’avant ils grandissaient encore jusqu’à 25 ans. Et cela vaut aussi pour les plus petits enfants. Un bambin de 3 ans est aujourd’hui aussi grand qu’un enfant de 5 ans en 1830 ».

« Pendant longtemps on a cru que la croissance progressive du Belge provenait de facteurs génétiques et du mélange des populations. Mais ce ne semble pas être le cas », poursuit Vercauteren. « Ce sont avant tout les conditions de vie qui jouent un rôle. De meilleurs soins médicaux, une alimentation plus variée sont des aspects qui comptent davantage ».

Il faudra néanmoins encore patienter avant que toute la population belge mesure en moyenne 2 mètres. La croissance a en effet ralenti ces dernières années. « Nous grandissons encore, mais l’évolution est ralentie par les conditions de vie qui se sont détériorées. C’est avant tout la pollution de l’air qui a une influence néfaste, tout comme les abus dans le secteur de l’alimentation. Nos enfants continueront donc à grandir, mais moins rapidement. Nous ne sommes pas faits pour atteindre tous les 2,50 mètres », conclut le professeur Martine Vercauteren.