Les Diables vont-ils créer l’exploit ?

Les Diables Rouges disputent ce mardi soir à Düsseldorf l'un des matchs les plus importants de leur histoire. Pour accéder aux barrages de l'Euro 2012, il faudra venir à bout de l’équipe d’ Allemagne. Dans tous les cas, les Belges devront faire au moins aussi bien que les Turcs, qui recevront dans le même temps l'Azerbaïdjan.

Le match de tous les suspens débutera à 19h ce mardi à Düsseldorf. La Belgique est actuellement deuxième de son groupe avec un petit point d’avance sur la Turquie.

Après une campagne qualificative en demi-teinte, les Diables ont leur sort entre leurs mains.

Les lecteurs du site internet Sporza (VRT) croient en leur chance. Plus de 48.000 personnes ont participé au vote et 65% estiment qu’un miracle est possible, 35% n’y croient pas.

Près de 5.000 supporters belges effectueront le déplacement à Düsseldorf pour le "match de l’année".

Sans De Camargo

En ce qui concerne la composition de l’équipe, Igor De Camargo s'est blessé au genou en fin de séance lundi matin - à huis clos - au stade Roi Baudouin à Bruxelles et est contraint de déclarer forfait pour ce soir. Eden Hazard s'est lui entraîné, mais reste incertain pour le match à Düsseldorf.

" Eden Hazard s'est lui entraîné avec le groupe "sans prendre de risques et en ménageant son pied gauche. Nous aurons un footing demain matin à l'hôtel et en fonction de l'avis médical, nous prendrons une décision. Dembélé s'est plaint lui de son genou gauche, réveillant une vieille blessure. Nous verrons aussi avec lui," a déclaré Georges Leekens.
Daniel Van Buyten est suspendu suite au stupide carton jaune qu'il a écopé à la 67e face au Kazakhstan. Le jeune homme de 33 ans sera néanmoins assis sur le banc aux côtés de Georges Leekens et Marc Wilmots, mardi à Düsseldorf. Il donnera notamment des renseignements sur ses coéquipiers internationaux du Bayern.

En défense, le sélectionneur national a choisi de placer Vincent Kompany et Nicolas Lombaerts dans l'axe devant Simon Mignolet dans les buts. Ciman jouera à droite et Vertonghen à gauche. Simons, Witsel et Fellaini animeront le milieu de terrain.

Kompany : "Quelque chose de spécial peut se passer"

"Nous ne serons pas les favoris en Allemagne, mais peut-être que nous nous trouvons mieux dans le rôle d'outsider. Nous préparons ce match dans une ambiance détendue, car notre tâche est claire. Nous ne pouvons pas trop penser au résultat de Turquie-Azerbaidjan et devons être complètement concentrés sur notre propre match. Nous avons suffisamment de garçons qui peuvent décider la rencontre sur un éclair. De plus, nous formons un bloc soudé, donc il se pourrait qu'un éclair soit suffisant. J'ai la sensation que quelque chose de spécial peut se produire en Allemagne." (belga