Moody's place la note de Dexia sous surveillance négative

L'agence de notation Moody's a décidé mardi de placer sous surveillance négative, en vue d'une possible rétrogradation, la note long-terme de Dexia -qui est actuellement à AA1-, garantie par la Belgique, la France et le Luxembourg.

Cette décision est une conséquence de l'annonce par l'agence de notation, vendredi dernier, de placer les notations Aa1 de la Belgique sous surveillance négative, explique Moody's dans un communiqué.

Dexia bénéficiant de garanties d'Etat accordées par la Belgique, la France et le Luxembourg à hauteur de respectivement 60,5%, 36,5% et 3%, la note accordée au groupe reflète celle attribuée à la Belgique.
Dès lors que la notation Aa1 de la Belgique a été placée sous surveillance négative, l'agence de notation en a décidé de même pour la note long-terme de Dexia, placée mardi sous surveillance négative.

Après l'annonce par Moody's de son intention de réévaluer la solvabilité de la Belgique, l'agence de notation envisage également d'abaisser la note de la Région wallonne, de la Région flamande ainsi que de la Fédération Wallonie-Bruxelles (ex-Communauté française), a fait savoir lundi l'agence.

Dans un communiqué, l'agence a invoqué trois raisons de revoir la note: la décision d'également évaluer la solvabilité de la Belgique, la nécessité de connaître les plans budgétaires des régions et l'incertitude quant aux conséquences possibles de la restructuration du groupe Dexia pour les régions et communautés.