La N-VA reste au gouvernement flamand

Le parti nationaliste flamand qualifie le récent accord communautaire de "chance historique manquée" mais accepte de souscrire à la position commune adoptée par le gouvernement flamand.

Les ministres du gouvernement flamand sont réunis depuis 8h ce mercredi matin afin de se pencher sur l’accord communautaire. Le gouvernement flamand a adopté une position commune sur le cet accord communautaire. Le ministre-président Kris Peeters présentera le texte approuvé par le gouvernement et livrera des commentaires à l'occasion d'une conférence de presse qui se tiendra au parlement flamand à 14 heures. La N-VA ayant approuvé le point de vue du gouvernement, elle continue à en faire partie.

Le texte complet de l'accord communautaire conforte la N-VA dans ce qu'elle redoutait, à savoir que les partis flamands "ont manqué une chance historique de mettre fondamentalement en ordre financier et institutionnel le pays".
La N-VA s'attend à une lourde facture pour la Flandre, affirme que l'accord attribue encore moins de droits qu'auparavant aux Flamands de Bruxelles et sera la source de nouveaux conflits communautaires à Bruxelles et dans la périphérie.
Le président des nationalistes flamands Bart De Wever dit toutefois attendre de prendre connaissance des textes en détail. Il en dénonce cependant d'ores et déjà le caractère très vague et même des désaccords ouvertement exprimés sur bien des points.