Une pub de Chanel plagie un spectacle belge ?

Le centre chorégraphique Charleroi/Danses souligne les similitudes troublantes entre 2 spots publicitaires de la marque française de cosmétiques - qui montrent des doigts effectuant un numéro de cabaret - et le spectacle "Kiss & Cry" créé pour la compagnie carolorégienne en mars dernier par la chorégraphe Michèle Anne De Mey et le cinéaste Jaco Van Dormael. Chanel promet "d’étudier ce dossier de près avec les équipes concernées".

Ce lundi, le centre chorégraphique Charleroi/Danses publiait un communiqué, déclarant être frappé par les points de similitude entre son spectacle « Kiss & Cry » et deux spots publicitaires de Chanel promouvant une nouvelle gamme de vernis à ongles.

« En mars 2011, Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael (photo) créent le spectacle Kiss & Cry interprété et dansé par les mains et les doigts de la chorégraphe Michèle Anne De Mey et de Grégory Grosjean. En septembre 2011, la campagne Shade Parade de Chanel voit le jour. Deux spots promotionnant la nouvelle gamme de vernis de la marque française montrent des doigts effectuant un numéro de cabaret.

On est frappé de voir que ces deux spots de Chanel empruntent de nombreux éléments au spectacle Kiss & Cry, tant des éléments de mise en scène que de chorégraphie. Au niveau de la chorégraphie, plusieurs pas de danse des doigts et enchaînements créés par Michèle Anne De Mey sont repris par Chanel. Quant au niveau de la mise en scène, nombreux sont les points de similitude : l’évocation de l’univers du théâtre, du spectacle et du cirque, le jeu de miroirs, et également la reprise de scènes telles que l’entrecroisement de deux trapèzes sur lesquels les doigts se balancent, ou encore les doigts qui marchent et s’installent dans un fauteuil de maison de poupée. Les coïncidences sont trop nombreuses pour croire qu’elles résultent du hasard », indiquait Charleroi/Danses.

Le centre chorégraphique carolorégien ajoutait que « ce dossier est traité par l’avocat de Charleroi/Danses. Chanel interpellée reste muette ».

Depuis lors, la marque de cosmétiques française a réagi aux accusations de plagiat, indiquant que « dès que nous avons pris connaissance du courrier de relance qui nous a été envoyé le 8 octobre à ce sujet, nous avons immédiatement pris contact avec le Conseil de Charleroi Danses et répondu par écrit".

Le communiqué de Chanel reçu par l’Agence France Presse souligne également que le contrat passé entre Chanel et la société qui a produit les deux spots contestés stipule que les films soient "originaux et ne s'inspirent pas d'une création antérieure". "Nous allons regarder ce dossier de près avec les équipes concernées ainsi que nos avocats", conclut le communiqué.

Rosas aussi plagié

On se souviendra que tout récemment la compagnie de danse contemporaine Rosas, dirigée par la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker (photo), avait détecté un plagiat de son spectacle « Rosas danse Rosas » dans le nouveau clip vidéo de la chanteuse américaine Beyoncé Knowles.

Cette dernière a reconnu s’être inspirée du spectacle de la chorégraphe belge pour son clip « Countdown ».