Ronald Janssen coupable sur toute la ligne

Le jury de la Cour d’assises du Limbourg, à Tongres, a reconnu l’ancien enseignant de 40 ans Ronald Janssen coupable de tous les faits qui lui sont reprochés, à savoir des assassinats d’Annick Van Uytsel, Shana Appeltans et Kevin Paulus, de séquestration et de viol avec torture. Le jury décidera ce vendredi de la peine du coupable.

Au terme de quatre semaines d’audiences, le jury s’est prononcé ce jeudi sur la culpabilité de l’ancien enseignant de 40 ans. Les 8 femmes et les 4 hommes jurés (photo) se sont retirés vers 10h30, après que Ronald Janssen ait pu prononcer le mot de la fin, pour répondre à 9 questions sur sa culpabilité. Deux heures plus tard, le jury était prêt avec son verdict.

Les jurés se sont ensuite réunis avec les magistrats pour rédiger la motivation à leur arrêt. Vers 15h50, le président du procès en Cour d’assises, Michel Jordens (photo ci-dessous), rentrait dans la salle d’audience pour lire le verdict du jury. Ce dernier a estimé que Ronald Janssen est coupable sur toute la ligne.

Il est ainsi jugé coupable d’homicide sur l’étudiante Annick Van Uytsel (18 ans), mais aussi sur sa jeune voisine Shana Appeltans (18 ans) et le fiancé de cette dernière, Kevin Paulus (22 ans). Le jury a en outre estimé que Janssen a agi avec préméditation, ce qui fait de l’homicide un meurtre - une différence de 20 et 30 ans de prison.

Selon le jury, « la préméditation du meurtre d’Annick van Uytsel est prouvée par les déclarations antécédentes de Janssen, mais aussi par le choix de l’arme du crime, de la puissance de celle-ci et de l’endroit où il a battu Annick ». Le jury estime également que Janssen avait l’intention de tuer Shana Appeltans et Kevin Paulus. « Le fait qu’il avait un plan est démontré par le fait qu’il avait prévu deux armes à feu et des bidons d’essence. L’application concrète de son plan démontre que tout avait été emporté pour réaliser le meurtre ».

Le jury estime aussi que Ronald Janssen est coupable d’avoir privé Annick Van Uytsel de sa liberté, coupable d’avoir violé Shana Appeltans et de l’avoir torturée auparavant en abattant sous ses yeux son fiancé Kevin Paulus. Les jurés ont enfin estimé que les pertes de mémoire, dont avait parlé Janssen pendant le procès pour réfuter certaines de ses déclarations antérieures, ne sont pas crédibles.

Les jurés se concerteront ce vendredi sur la peine à attribuer à Ronald Janssen.