Des reporters de Woestijnvis vont collaborer avec la VRT

Quatre collaborateurs de Woestijnvis vont créer leur propre société de production et collaborer avec la VRT. La radiotélévision publique flamande confirme qu’un accord est en train d’être conclu avec la nouvelle maison de production.

Elke Neuville, Arnout Hauben, Mikhael Cops et Steve Verhaeghe se sont fait connaître, ces dernières années entre autre par l’émission décalée de télévision "Man bijt hond" (littéralement : L’homme mord le chien), ils ont annoncé qu’ils quittaient Woestijnvis pour créer une nouvelle maison de production.

Steve Verhaeghe a été chef de rédaction durant dix ans à "Man bijt hond" et a accompagné toute une série de programmes de société. Elke Neuville a d’abord été reporter pour "Man bijt hond", puis chef de rédaction. Outre sa participation dans "Man bijt hond", Arnout Hauben est aussi connu pour "Weg naar Compostella" (La route de Compostelle) et a réalisé avec Mikhael Cops le documentaire primé "Geel".  Cops a également été à la base du documentaire sur le jeune joueur de football "De school van Lukaku" (L'école de Lukaku).

"Nous avons été particulièrement heureux de travailler, ces dernières années pour Woestijnvis. Mais à présent, nous estimons qu’il est temps de voler de nos propres ailes. Nous sommes persuadés que les programmes que nous voulons faire à l’avenir se développeront bien dans le cadre d’une chaîne publique. A cet égard nous sommes heureux de pouvoir collaborer avec la VRT" ont déclaré les quatre reporters.

La VRT a confirmé qu’elle conclura bientôt un accord de partenariat pour les trois prochaines saisons.

De son côté Leo Hellemans, directeur général media de la VRT s’est réjoui de pouvoir collaborer avec la nouvelle maison de production pour la diffusion quotidienne d’un nouveau magasine qui succèdera à "Man bijt hond".

Fin du contrat d'exclusivitité

Le conseil d’administration de la télévision publique flamande VRT a décidé de mettre fin, à partir de mi-2012, à sa collaboration exclusive avec Woestijnvis, qui sera considérée par la VRT comme une maison de production comme une autre. Cette décision intervient après que De Vijver, la holding chapeautant Woestijnvis, a acheté les télévisions privées VT4 et VIJFtv.