Le Fonds des calamités n’a plus d’argent

Les 15 millions d’euros qui constituent son budget de base ont déjà été répartis et le Fonds des calamités ne dispose actuellement plus de liquidités dans ses caisses, ce qui entraîne d’importants arriérés de paiement. L’information est rapportée par les journaux du groupe de presse Corelio. La ministère de l’Intérieur affirme que les victimes de catastrophes naturelles seront de toute façon indemnisées.

Selon les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad, le ministère belge des Finances aurait déjà reçu de nombreuses plaintes de personnes touchées par des catastrophes naturelles qui attendent leur indemnisation. Les 15 millions d’euros qui constituent le budget de base du Fonds des calamités ont déjà été répartis et le Fonds n’a donc plus d’argent dans ses caisses.

Le ministère des Finances veut maintenant accélérer la procédure de perception de la taxe sur les contrats d’assurance, qui constitue la plus grande partie des revenus du Fonds. Le cabinet a confirmé l’arriéré actuel de paiement et assuré que la situation était suivie de près. « Nous essayons d’obtenir aussi rapidement que possible de l’argent pour le Fonds des calamités ».

L’année 2011 a déjà été marquée par deux catastrophes naturelles : les importantes chutes de neige à la fin de 2010 (photo dans le texte) et la tempête du 18 août 2011, qui a notamment provoqué d’importants dégâts et la mort de 5 personnes sur la plaine du festival musical limbourgeois Pukkelpop (photo principale).

Au cabinet de la ministre de l’Intérieur, Annemie Turtelboom, on affirme que toutes les personnes concernées par ces deux catastrophes seront indemnisées. « Cela prendra peut-être plus de temps, mais tout le monde recevra son argent. C’est une obligation légale ».