Elia veut pouvoir exploiter sa propre centrale

Le gestionnaire du réseau belge à haute tension Elia demande au parlement l'autorisation de pouvoir exploiter sa propre centrale électrique. L’information est publiée dans le quotidien De Tijd. Elia souhaite pouvoir faire face aux pics de consommation ou servir de solution de rechange quand les autres centrales font défaut.

En sa qualité de gestionnaire du réseau de haute tension, Elia doit veiller à ce qu'il y ait un équilibre continu entre la consommation totale et la production ou la mise sur le réseau d'électricité par les entreprises en Belgique.

Afin de pallier certains déséquilibres, Elia constitue des réserves de capacité auprès des producteurs belges. Cette solution est "cependant très onéreuse et il est de plus en plus difficile d'obtenir les volumes nécessaires", explique dans le Tijd Jacques Vandermeiren, membre de la direction d'Elia.

Le gestionnaire demande dès lors à pouvoir exploiter sa propre centrale, comme l'a déjà suggéré la CREG, à la condition expresse qu'Elia ne devienne pas un producteur commercial d'électricité.