Asile : Wathelet veut raccourcir la procédure

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à l'Immigration Melchior Wathelet a l'intention de concrétiser son souci d'établir une liste des pays "sûrs" en matière d'immigration, afin de faire diminuer fortement le nombre de demandeurs d'asile en Belgique.

Les textes correspondant sont prêts depuis l'été mais ils attendent la constitution d'un nouveau gouvernement. Le ministre veut à présent examiner avec le formateur Elio Di Rupo si l'une ou l'autre chose peut déjà être entreprise pendant la période d'affaires courantes.

Une décision dans les 15 jours

La liste concerne des pays dont les ressortissants ont peu de chances de se voir accorder le droit d'asile. La procédure y liée serait raccourcie, en s'appuyant sur un renversement de la preuve; on demanderait aux candidats de prouver qu'ils ont réellement besoin de la protection de la Belgique. La décision à leur égard serait prise dans les 15 jours, a expliqué samedi Melchior Wathelet sur les ondes de la VRT-radio.

Les ressortissants des Balkans ont peu de chance d'être accepté

A son cabinet, on pointe surtout les pays des Balkans comme la Macédoine ex-yougoslave, la Bosnie et Herzégovine, la Serbie et l'Albanie, dont les ressortissants n'ont que peu de chances d'être acceptés et qui occupent en Belgique des places au détriment de personnes venues de pays comme l'Afghanistan, où la situation est bien plus préoccupante.
Dans l'entourage du ministre, on insiste sur le fait que l'on caresse l'idée d'une telle liste depuis longtemps. Il s'agit maintenant de déterminer avec le formateur si elle peut être reprise dans l'accord de gouvernement. Melchior Wathelet espère en savoir plus au cours du prochain week-end.

Record de demandes

Le nombre de demandes d'asile en Belgique atteint de nouveaux records et l'accueil ne suit pas, a rapporté samedi le quotidien Le Soir. En octobre, quelque 2.600 personnes ont introduit une demande. Jeudi dernier, 140 personnes ont été laissées à la rue, faute de place.