Un nouveau Swath pour le port de Zeebrugge

Le nouveau bateau-pilote mis en service pour le deuxième plus grand port de Belgique devra transporter le pilote à bord de grands navires. Il s’agit d’un catamaran à faible surface de flottaison ou Swath (photo d’un Swath utilisé aux Pays-Bas) , qui peut donc naviguer par mauvais temps et jusqu’à 10 Beaufort.

Il y a deux ans, le gouvernement flamand décidait de remplacer les bateaux-pilotes utilisés au port de Zeebrugge, et vieux de 30 ans, par des bateaux de haute technologie et plus rapides appelés Swath (de l’anglais Small Waterplane Area Twin Hull). Il s’agit de navires motorisés à deux coques, chacune étant profondément immergée.

Le premier bateau-pilote Swath vient d’être mis en service au deuxième plus grand port de Belgique.

De par sa configuration, le Swath tient mieux la mer par mauvais temps, notamment par rapport au catamaran classique. Celui de Zeebrugge pourra donc transporter le pilote à bord de grands navires qui arrivent ou quittent le port, même par mauvaises conditions climatiques, et plus précisément même par vents d’une force de 10 Beaufort. Les anciens bateaux-pilotes ne pouvaient sortir que jusqu’à 7 ou 8 Beaufort.