Dexia : Dehaene entendu devant le Parlement flamand

Jean-Luc Dehaene, le président du groupe Dexia témoigne ce mercredi devant le parlement flamand concernant les problèmes du groupe bancaire. Cette audition a eu lieu à huis clos.

Dans l’opposition flamande, Groen !, la LDD et le Vlaams Belang ont réclamé une séance publique et la mise sur pied d’une Commission d’enquête sur le naufrage du Holding Communal et de Dexia mais la majorité ainsi que l’Open VLD ne les ont pas suivis.

Une série d’auditions auront donc lieu et s’il en ressort qu’une Commission d’enquête est nécessaire, celle-ci verra le jour.

Cette solution n’a pas plu à Groen ! le chef de groupe Filip Watteeuw a regretté qu’on ne puisse pas poser de questions durant une séance publique. De son côté Jean-Luc Dehaene était d’accord de témoigner en séance publique.

Le Parlement flamand veut en savoir plus sur ce qui n’a pas fonctionné chez Dexia et le Holding communal, l’un des principaux actionnaires. Suite à la crise chez Dexia, le holding communal a été mis en liquidation, ce qui va coûter beaucoup d’argent aux villes et communes flamandes .

De nombreux hommes politiques se demandent si les administrateurs de Dexia ont donné suffisamment d’informations au Holding communal sur les risques potentiels du groupe.

Le président du holding Francis Vermeiren a déclaré, il y a deux semaines devant le Parlement flamands que le conseil d’administration n’avait pas connaissance d’un certain nombre de dossiers importants.

Notamment les contrats d’échange (swaps) sur taux d’intérêts, une technique risquée pour se couvrir contre les modifications de taux d’intérêt. Le PDG de Dexia, le Français Pierre Mariani a démenti devant le Parlement que les administrateurs ignoraient cette information.

Commision spéciale du Parlement fédéral

La commission spéciale de la Chambre sur le démantèlement du holding Dexia entendra le lundi 21 novembre Jean-Luc Dehaene, président du conseil d'administration du groupe, ont décidé mercredi les membres de ladite commission à l'occasion d'une réunion à huis clos.

Dexia encaisse une perte de 6,3 milliards

Au troisième trimestre, Dexia Holding encaisse pas moins de 6,3 milliards de pertes. Sur les neuf premiers mois de l'année, la perte dépasse déjà les 10 milliards d'euros. On apprend aussi dans la "déclaration intermédiaire" publiée aujourd'hui que le groupe a perdu, début octobre, pas moins de 7 milliards de dépôts commerciaux. Il annonce aussi une augmentation de capital de DCL pour 4,2 milliards.