Une grève perturbe le trafic des bus dans le Pajottenland

Le réseau de bus De Lijn est fortement perturbé dans le Pajottenland (sud-ouest de Bruxelles) par une grève spontanée des conducteurs des dépôts de Meerbeke et Dilbeek. Les conducteurs de bus ont arrêté le travail après l’agression d’un de leur collègue à Molenbeek. Les syndicats exigent des mesures drastiques.

La nuit dernière un voyageurs qui voulait s’arrêter à la station de métro Gare de l’Ouest (Molenbeek) a voulait payer son titre de transport avec un billet de 200 euros. Une discussion a éclaté et finalement le voyageurs a frappé le conducteur du bus au visage.

Ce matin, presque tous les chauffeurs de bus sont restés aux dépôts de Meerbeke et de Dilbeek. Suite à cette action la circulation des bus dans le Pajottenland est fortement perturbées, cette grève pourrait durer jusqu’à jeudi matin.
Si vous devez vous déplacer en bus dans le Pajottenland vous pouvez consulter le site internet de De Lijn en cliquant ici.

Les syndicats exigent des caméras

Face à l'augmentation du nombre d'agressions, les syndicats du personnel de De Lijn se plaignent. Ils réclament que la société de transports en commun installent des caméras de surveillance à bord des bus et demandent aussi un renforcement des contrôles policiers.