Les jeunes adolescents boivent moins d’alcool

Si l’on en croit les chiffres de l’Association flamande pour les problèmes d’alcool et autres drogues (VAD), 50% des jeunes âgés de 12 à 14 ans affirment n’avoir jamais bu une gorgée de vin ou de bière. Selon l’association, les jeunes adolescents consomment de moins en moins d’alcool.

Au cours de l’année scolaire 2009-2010, près de 50% des jeunes adolescents interrogés ont affirmé n’avoir jamais bu d’alcool. C’est un progrès net par rapport à l’année 2000-2001, où seuls 20% des jeunes ados questionnés avaient déclaré n’avoir jamais bu une gorgée de vin ou de bière.

Selon les chiffres de l’Association flamande pour les problèmes d’alcool et autres drogues, la consommation d’alcool est également en diminution parmi les adolescents plus âgés. Ainsi, 10% des jeunes de 18 ans n’auraient encore jamais bu d’alcool.

Selon le directeur de la VAD, Marijs Geimaert, l’effet des contrôles renforcés sur la vente d’alcool n’est pas encore visible dans les chiffres récents. « Nous pensons qu’il a été utile de répéter sans cesse, pendant toutes ces années, qu’il ne faut pas consommer d’alcool avant l’âge de 16 ans. On voit également que les parents sont devenus plus sévères à cet égard. Autrefois, ils toléraient les alcopops, alors que maintenant ils les interdisent souvent ».

Geimaert est par contre inquiet au regard des raisons que donnent les jeunes pour leur consommation d’alcool. Quinze pourcents d’entre eux affirment « boire pour être saouls ». Le groupe de jeunes qui boivent « parce qu’ils ne se sentent pas bien » inquiète aussi la VAD.

« Il faut faire attention aux jeunes qui font pareilles déclarations. Ils représentent le groupe qui est le plus fragile et qui risque le plus, à un âge plus avancé, d’avoir un problème de boisson », précise Marijs Geimaert.