Un ami sur Facebook vous annonce votre décès

Toute personne qui estime qu’un ami ou qu’une connaissance adopte un comportement dangereux au volant de sa voiture peut désormais lui envoyer sur Facebook un article de presse relatant sa mort suite à un accident de la route. Cette nouvelle application a été lancée par l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) dans le cadre de sa campagne "Go For Zero".

A travers cette nouvelle application, l’IBSR désire réaliser une thérapie de choc en touchant les chauffeurs qui roulent trop vite, ou encore ceux qui boivent ou consomment de la drogue. L’envoi d’un article relatant leur décès par accident de la route aurait ainsi pour but de remettre en question leur comportement au volant.

Selon l’IBSR, un article personnalisé qui provient d’un ami aurait davantage d’impact que des affiches arborant les routes du pays. L’article de presse peut être réalisé en quelques clics. Il suffit d’encoder au préalable quelques données personnelles concernant l’ami visé, comme par exemple la marque de sa voiture, la localité où il habite, son endroit de sortie préféré, et enfin le thème sur lequel il doit être sensibilisé : alcool, drogue ou vitesse. L’application génère ensuite automatiquement l’article de presse qui lui sera envoyé par mail.

"Je dirais qu’un tel article est confrontant plutôt que choquant", souligne la porte-parole de l’IBSR, Sophie Van Damme. "Il s’agit de marquer une pause pour réfléchir à son comportement à risque au volant".

"Une campagne diffusée à la radio ou à la télévision a peut-être moins d’impact que lorsque l’un de vos amis vous indique que vous êtes mal parti. Il doit y avoir un changement de mentalité" , ajoute-t-elle. Le but est donc de faire réfléchir la personne "avant que la personne ne se retrouve réellement dans la rubrique Faits Divers du lundi matin", indique encore l’IBSR.
Depuis son lancement, cette campagne choc a déjà eu un certain succès. Un jour après la mise en place de cette application sur Facebook, quelque 800 articles de presse ont ainsi été envoyés.