Un accord après 19 heures de négociations

Les négociateurs des six partis politiques qui négocient la formation d'un gouvernement sont parvenus à un accord peu avant midi, après quelque 19 heures de discussions. Les négociateurs étaient réunis depuis vendredi 18h30 pour discuter du budget 2012 et d'une série de réformes structurelles à entreprendre.

Le Palais confirme samedi que les négociateurs sont arrivés à un accord sur le volet budgétaire. Le Roi a chargé le formateur Elio Di Rupo de former un gouvernement le plus rapidement possible, indique le Palais dans un communiqué.

Par contre, le Roi toujours convalescent, ne recevra pas Di Rupo ce week-end à Ciergnon.

Les négociateurs ont travaillé toute la nuit pour conclure un accord sur le budget et des réformes structurelles. Ils étaient sous pression, notamment de Standard & Poor's, qui a annoncé vendredi la dégradation de la note de la Belgique, avec perspective négative.

L'accord conclu par le formateur Elio Di Rupo et les négociateurs des six partis porte sur les budgets 2012, 2013 et 2014 et sur les réformes structurelles à long terme en emploi et pensions, indique un communiqué de presse des négociateurs.

Le budget pluriannuel répond aux engagements de la Belgique à l'égard de l'Union européenne.

"Il permettra de réduire le déficit de notre pays à 2,8% du PIB en 2012 et d'atteindre l'équilibre en 2015. Les réformes structurelles à long terme contribueront à préserver notre modèle social, à faire face au défi de l'allongement de la durée de la vie et à dynamiser notre économie", assurent les négociateurs.

Le formateur et les négociateurs tiendront une conférence de presse dimanche dans l'après-midi à la salle internationale de la Chambre.

Les plus consultés