Van Rompuy:"Le tournant de la crise est en vue"

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a bon espoir que la crise arrivera dans les semaines suivantes à un tournant. Il l’a déclaré à la correspondante de la VRT aux Etats-Unis, Greet Dekeyzer.

Herman Van Rompuy se trouve à Washington lundi en compagnie du président de la Commission européenne José Manuel Barroso pour parler de la crise européenne de la dette avec le président des Etats-Unis Barack Obama. Les Américains estiment que l'Union européenne ne prend pas de mesures assez drastiques pour régler le problème.

"C’est une période difficile, aussi bien pour l’Union européenne que pour les Etats-Unis" a déclaré Van Rompuy. "Les Etats-Unis sont confrontés à un déficit budgétaire énorme de 9 à 10% du PIB, soit le double que la moyenne dans les pays de la zone euro" a-t-il poursuivi.

Pour le Président du Conseil européen, si l’Union européenne a atteint son niveau le plus bas, le tournant de la crise est proche. Avant certains pays seulement de la zone euro étaient visés mais aujourd’hui le climat de confiance s’est à ce point détérioré que c’est la zone euro dans son ensemble qui est visée.

Herman Van Rompuy a assuré cependant que l'euro ne disparaîtra pas. "On ne peut pas donner des garanties dures comme fer. Mais c'est vraiment notre volonté politique." L'euro est en effet "un projet qui a mobilisé trop d'énergie", a-t-il déclaré.

"C’est un processus par étape et chaque fois nous avons fait un pas en avant et je suis convaincu que lors du sommet européen des 8 et 9 décembre, des étapes importantes seront franchies et nous espérons qu’alors ce sera le tournant de la crise".

Rencontrer Elio Di Rupo, Premier ministre

Herman Van Rompuy espère aussi, à cette occasion, pouvoir accueillir Elio Di Rupo comme nouveau Premier ministre belge.  "J’espère que le Formateur Elio Di Rupo sera alors Premier ministre et que je pourrai le saluer lors du Conseil européen des 8 et 9 décembre. Je pense qu’il est réaliste qu’il puisse prêter serment avant ce Conseil européen" a-t-il encore déclaré.