L’Ordre de la Toison d’Or réuni à Bruges

Les chevaliers de l’Ordre fondé il y a 580 ans tiennent ces mercredi et jeudi leur chapitre annuel dans la Venise du Nord. Plusieurs musées brugeois sont fermés à cette occasion, pour permettre aux participants, qui appartiennent souvent à la noblesse, d’admirer leurs collections en toute quiétude. Le roi Albert II et ses fils Philippe et Laurent sont chevaliers de l’Ordre.

Fondé en 1430 par Philippe le Bon, l’Ordre de la Toison d’Or compte actuellement parmi ses chevaliers de nombreuses familles de la noblesse, mais aussi le roi Albert II, ses fils les princes Philippe et Laurent, et le grand-duc Henri de Luxembourg.

Quelque 581 ans après sa création à Bruges, l’Ordre tient ces mercredi et jeudi son chapitre annuel dans sa ville natale. De nombreuses familles nobles qui comptent dans leur arbre généalogique un ou plusieurs chevaliers de l’Ordre sont attendues à Bruges.

Ce mercredi, de nouveaux chevaliers devaient être ordonnés. Au programme du chapitre annuel figure aussi une messe célébrée par le nonce apostolique Monseigneur Giacinto Berloco à la basilique du Saint-Sang, un dîner à l’hôtel de ville brugeois (photo), une séance du chapitre, un requiem à l’église Notre-Dame, ainsi qu’un lunch dans l’appartement de fonction du gouverneur de la province de Flandre occidentale.

Plusieurs musées brugeois sont fermés en raison de ces festivités, notamment pour permettre aux personnes qui participent au chapitre d’admirer en toute quiétude leurs collections.