La manifestation nationale causera des perturbations

Le front commun syndical manifestera ce vendredi dans le centre de Bruxelles pour protester contre les mesures d’austérité prévues dans l’accord de gouvernement des 6 partis négociateurs. Les transports en commun seront perturbés et les services administratifs limités dans les villes et communes. Certains enseignants descendront également dans les rues de la capitale.

Les trois principaux syndicats belges - chrétien CSC, socialiste FGTB et libéral CGSLB - ont appelé leurs affiliés à manifester ce 2 décembre dans les rues de Bruxelles, pour protester contre les économies et autres mesures d’austérité prévues dans le budget 2012 et les réformes socio-économiques sur lesquels les six partis politiques négociateurs se sont mis d’accord le week-end dernier.

Les syndicats n’ont pas appelé à une grève générale, mais demandent aux affiliés de descendre dans les rues de la capitale. Le rassemblement est prévu à 9h30, près de la gare du Nord. Le cortège quittera le quartier Nord une heure plus tard, pour rallier la gare du Midi.

Les entreprises ne devraient pas être bloquées par l’action de protestation, mais leur travail sera très vraisemblablement partiellement perturbé en raison de l’absence de nombreux ouvriers et employés qui iront manifester.

La manifestation devrait par contre aussi affecter les écoles, les hôpitaux, les maisons de repos et d’autres instances publiques, dont le personnel pourrait se mettre en grève ou du moins aller manifester. Des opérations chirurgicales qui ne sont pas urgentes devront sans doute être reportées à une date ultérieure.

Guichets fermés dans les villes et communes ?

De nombreuses administrations publiques indiquent sur leur site internet que la journée d’action nationale devrait avoir des répercussions sur les permanences à leurs guichets, et en particulier aux guichets pour l’état civil et la nationalité.

La ville de Gand (Flandre orientale) met en garde contre une éventuelle perturbation de l’accueil à la petite enfance ce vendredi. La collecte des immondices risque également d’être perturbée par l’absence de membres du personnel qui participeront à la manifestation.

Quant aux transports en commun, ils seront certainement affectés dans l’ensemble du pays par la manifestation. Les trains devraient néanmoins circuler de façon normale, les syndicats tenant à permettre aux manifestants de se rendre à temps à Bruxelles.

Par contre, les chauffeurs de bus et trams du TEC en Wallonie et de la société régionale flamande De Lijn ont fait savoir qu’ils ne travailleraient pas ce vendredi.

La STIB à Bruxelles indique également sur son site internet que la circulation de ses bus, trams et métros, mais aussi les services aux guichets, seront réduits parce que de nombreux membres du personnel prendront part à la manifestation. La fréquence des passages dépendra du nombre de chauffeurs disponibles ce 2 décembre.