Obsèques de deux victimes d’Amrani

Antonietta Racano, la femme de ménage de 48 ans abattue par Nordine Amrani au domicile liégeois de ce dernier quelques heures avant la fusillade de mardi dernier, et Pierre Gérouville, l’écolier de 17 ans tué sur la Place Saint-Lambert de Liège, sont enterrés ce lundi.

Avant de se donner la mort, mardi dernier sur la Place Saint-Lambert à Liège, Nordine Amrani - un jeune Belge d’origine marocaine au lourd passé judiciaire qui bénéficiait d’une libération conditionnelle - a fait cinq morts. La première d’entre elle fut Antonietta Racano, une femme de 48 ans qui faisait des ménages dans son voisinage et qu’Amrani attira dans le hangar de son domicile pour l’abattre d’une balle dans la tête quelques heures seulement avant de tirer au kalachnikov et de lancer des grenades sur la Place Saint-Lambert de Liège.

Cette fusillade (photo dans le texte) entraîna la mort de quatre autres personnes, dont Mehdi Nathan Belhadj, un écolier de 15 ans dont les funérailles étaient célébrées vendredi, et Gabriel, un bébé de 17 mois, enterré ce samedi. Une dame de 75 ans décédait également de ses blessures au surlendemain de la fusillade.

Ce lundi matin, Antonietta Racano était incinérée au crématorium de Robermont (photo principale).

Vers 13h15, une cérémonie d’adieu était organisée pour Pierre Gérouville - l’étudiant de 17 ans tué pendant la fusillade sur la Place Saint-Lambert - en la collégiale Saint-Jacques de Liège, avant son inhumation au cimetière de Rocourt. Ses camarades d’école avaient reçu la permission de quitter l’établissement pour assister à la cérémonie.