Qui fera grève ce jeudi ?

Les principaux syndicats de la fonction publique ont annoncé qu’ils participeraient à la grève de jeudi pour protester contre la réforme des pensions du gouvernement fédéral. Quels seront les services publiques perturbés par cette grève et quelles seront les conséquences pour les particuliers ?

Transports en commun

La grève devrait être générale dans les transports. Les syndicats ont annoncé une grève de 24 heures dans les chemins de fer de mercredi soir 22h jusqu’à jeudi 22h.
Cela dit, la grève spontanée qui a débuté ce mardi dans les dépôts de la SNCB à Ath, Tournai, Mons et Braine-le-Comte se poursuivra jusqu'à jeudi. Le mouvement risque par ailleurs de faire tache d'huile dès demain/mercredi à La Louvière et Charleroi ainsi que dans d'autres régions.
 

Pas de Thalys ni d’Eurostar

En raison des actions syndicales prévues jeudi sur l'ensemble du territoire belge, le trafic des trains Thalys sera totalement interrompu durant toute la journée, a indiqué mardi la société, qui demande dès lors à ses clients de reporter leur déplacement programmé à cette date. La circulation des Eurostar, qui relient la Grande-Bretagne à la Belgique, sera lui aussi suspendu.
Par ailleurs, dès mercredi soir, trois Thalys venant de Paris - ceux dont les départs étaient prévus à 20h55, 19h43 et 22h01 - seront supprimés.
Le trafic devrait ensuite reprendre vendredi, mais "avec des risques de perturbations", a averti Thalys, qui précise que tous les billets concernés pour les 21 et 22 décembre sont échangeables selon les disponibilités ou remboursables auprès du point de vente initial. 

Ni tram, ni bus ni métro

A Bruxelles et en Flandre, les syndicats de la STIB et de De Lijn ont confirmé qu'ils participeraient bien à la grève de jeudi. En Wallonie, aucun bus des TEC ne devrait rouler jeudi.

Perturbations sur certains vols ?

Les aéroports de Charleroi et de Bruxelles (Brussels airport) ne s'attendent pas à de grandes perturbations sur les vols sauf si les aiguilleurs du ciels entament aussi des actions de grève.

Certaines compagnies aériennes pourraient aussi annuler certains vols pour éviter que leurs appareils ne soeint bloqués en Belgique.

"Si le ministre Van Quickenborne n'entame pas rapidement une concertation avec les syndicats, nous ne pourrons plus garantir les vols prévus durant la période de Noël, a indiqué mardi Marijke Persoone, de la CSC Aviation, au nom du front commun syndical.

Selon elle, il y a aussi des signaux selon lesquels les pompiers de l'aéroport et les aiguilleurs du ciel de Belgocontrol planifieraient des actions. Dans ce cas, c'est l'entièreté de l'aéroport de Bruxelles qui serait à l'arrêt, ajoute-t-elle.

Poste et services de voirie

Les syndicats de la poste doivent encore se concerter concernant leurs actions mais les journaux, le courrier et les colis ne seront sans doute pas distribués jeudi.

Service à la population, CPAS, hôpitaux, écoles

Les administrations fédérales, régionales et communales seront fermées. Les casernes de pompiers et les hôpitaux fonctionneront au ralenti.

Les services des travaux et le ramassage des ordures ménagères seront également en grève.

Idem pour les CPAS (Centres publics d’aide sociale), les piscines communales, les bibliothèques et les centres culturels.
Le personnel de la plupart des hôpitaux publiques seront également en grève jeudi. Les cliniques privées fonctionneront normalement.

Les hôpitaux publics fonctionneront comme le dimanche ou les jours fériés, seules les urgences seront assurées.

Les maisons de repos, les crèches, les services d’incendie, la police et la protection civile fonctionneront également en service minimum.
Enfin à deux jours des vacances de Noël, les écoles seront également fermées. 

Gardiens de prison, policiers

Les policiers ne peuvent pas faire la grève sauf lorsqu'il s'agit de remplacer les gardiens de prison et cela risque bien de se produire car la volonté de faire grève est importante auprès des gardiens.