Pas de perturbations à Brussels Airport

L’aéroport international de Zaventem devrait fonctionner normalement ce jeudi, mais sa direction conseille aux voyageurs de vérifier régulièrement les informations sur les vols. Aucun avion ne décolle par contre de l’aéroport de Liège, où les contrôleurs aériens et les services techniques de Belgocontrol suivent le mouvement de grève.

La grève du secteur public contre la réforme des pensions annoncée par le nouveau gouvernement fédéral ne semblait, ce jeudi midi, avoir encore aucune conséquence pour les vols au départ de l’aéroport de Zaventem. La situation restant néanmoins incertaine, la direction de Brussels Airport conseille aux voyageurs qui doivent partir ce jeudi de consulter régulièrement les informations sur les vols, notamment via le site internet www.brusselsairport.be/fr

« Tous les équipages de Brussels Airlines prennent actuellement leur service et nous n’avons aucune indication que cela évoluera différemment au cours de la journée », indiquait pour sa part ce jeudi matin un porte-parole de la compagnie aérienne belge. Celle-ci doit transporter ce jeudi quelque 17.000 passagers. « C’est un jour chargé en raison de l’approche des vacances de Noël. Beaucoup de fonctionnaires européens rentrent chez eux à cette occasion ».

A Liège (photo d'archives) la situation est totalement différente, puisque l’aéroport a fermé ses portes ce jeudi. Les contrôleurs aériens ainsi que les services techniques de Belgocontrol avaient en effet décidé mercredi de rejoindre le mouvement de grève générale. « Cette action aura pour effet que les services de contrôle aérien ne pourront être assurés à l’aéroport de Liège uniquement, et ce à partir de mercredi 22 heures et jusqu’à jeudi 22 heures », indiquait un communiqué.

A l’aéroport de Charleroi, des actions syndicales étaient aussi attendues. Les militants ne voulaient cependant pas empêcher les passagers de prendre leur vol.

Au sein des compagnies aériennes de charter Jetairfly et Thomas Cook Airlines, aucune perturbation n’était escomptée pour ce jeudi, le personnel ne faisant pas grève. Thomas Cook demande aux voyageurs de venir comme prévu à l’aéroport de départ. La compagnie emmènera elle-même, en bus, les passagers vers l’aéroport de Maastricht, d’où elle voulait faire partir ses vols ce jeudi. Jetairfly, pour sa part, déplace ses vols de Liège vers Maastricht et de Charleroi vers Lille.

Les compagnies aériennes à bas prix Ryanair et Wizzair, qui ont des vols au départ de Charleroi, ne prévoyaient aucun problème pour ce jeudi.

Les navires doivent attendre

Des dizaines de navires attendaient ce jeudi matin de pouvoir entrer ou sortir aux ports d’Anvers, de Zeebrugge (Flandre occidentale) et de Gand (Flandre orientale). En cause, la participation des lamaneurs (des marins chargés du pilotage des navires à l’entrée et la sortie d’un port) à l’action de grève générale contre la réforme des pensions.

Le mouvement de protestation avait débuté mercredi à 17h et devait prendre fin ce jeudi après 11h. Il fallait néanmoins plusieurs heures avant que la circulation des navires ne puisse reprendre normalement aux trois ports.