Douze crocodiles retrouvés dans une villa

La police, qui enquêtait sur une affaire de fraude fiscale, a eu la surprise de découvrir onze crocodiles et un alligator vivants lors d'une perquisition dans la villa du principal suspect, un Allemand de 51 ans. Les animaux ont été recueillis par les employés du centre d’aide à la nature d’Opglabbeek.

Les policiers, qui agissaient sur la base d'un mandat d'arrêt de la justice allemande, ont investi la villa de cet Allemand, située à Damme, à proximité de la frontière avec les Pays-Bas.

Lors de la perquisition, ils ont trouvé une Ferrari Daytona et, derrière deux portes dissimulées, les douze animaux en question. Le suspect a expliqué que ces crocodiles lui avaient été confiés par un contrôleur-vétérinaire allemand, qui les aurait saisis parce qu'ils étaient détenus dans des conditions déplorables.

Selon lui, les crocodiles et l'alligator devaient être bientôt transportés dans un refuge définitif. Mais la justice pense plutôt qu'il avait mis en place un trafic d'animaux.

Les employés du centre d'aide à la nature de la localité d'Opglabbeek ont accepté de recueillir ces animaux exotiques. "Il y a parmi eux un crocodile du Nil, un caïman à lunettes ainsi qu'un alligator", a précisé une employée du centre, qui a déploré les conditions dans lesquelles les animaux étaient placés.

"Nous allons les garder ici en observation quelque temps, avant de trouver une place qui leur sera adaptée", a-t-elle ajouté.

Notons que la possession d'animaux exotiques et/ou protégés, sans autorisation, est illégale et les sanctions pénales s'élèvent de un à cinq années d'emprisonnement, assorties d'une amende de 137.500 euros.