La Chambre adopte une réforme "historique"

Alors qu’une grève de protestation contre la réforme des pensions a paralysé le pays hier, la Chambre a adopté tôt ce matin le projet de loi en question. Malgré les nombreuses critiques émises à son égard, le ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a qualifié cette réforme d’"historique".

Le vote à la Chambre a eu lieu peu avant 5h30 ce matin, après une nuit de débats houleux. L’adoption du projet de loi portant dispositions divers, comportant notamment la réforme des pensions, s’est faite majorité contre opposition, soit par 89 oui et 51 non. La N-VA de Bart De Wever, qui avait récemment indiqué qu’elle s’abstiendrait, a donc finalement voté contre la réforme.

Pour le ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne (photo), les réformes adoptées constituent une "action historique". Le ministre a par ailleurs condamné la grève d’hier qui a, selon lui, fait beaucoup de tort au pays.

Si le projet de loi est finalement passé, Vincent Van Quickenborne a tout de même dû affronter une vague de critiques, venant principalement de l’opposition. Mais certains membres du gouvernement ont également émis des reproches. Le Premier ministre lui-même a dénoncé le fait que la concertation sociale ne se soit pas déroulée de façon optimale.

Vincent Van Quickenborne a pour sa part défendu sa façon de faire. "Notre pays a besoin de rapidité", a-t-il ainsi déclaré, arguant que la dernière réforme des pensions publiques datait de 1961, alors que celle du secteur privé avait entre-temps également 20 ans. "Ceux qui disent que ça va trop vite se trompent. Le pays doit avancer", a-t-il encore insisté.

Parallèlement à la réforme des pensions, la Chambre a également adopté deux autres projets de loi portant dispositions diverses, l'un en matière d'énergie et de développement durable et l'autre en matière de justice.

Le Sénat s'est réuni ce vendredi après-midi pour examiner et voter ces mêmes textes. L'assemblée a approuvé, majorité contre opposition, le projet de loi contenant des dispositions diverses, dont la réforme des pensions et certaines mesures budgétaires.

Les deux assemblées fédérales ont ainsi terminé leur travail pour l'année 2011. Elles reprendront début janvier.