2011, l’année la plus chaude jamais enregistrée

L’année qui se termine entrera dans l'histoire météorologique de la Belgique comme l'année la plus chaude depuis 1833, date des premiers relevés météorologiques. L’été aura été frais et pluvieux, mais tous les mois sauf juillet auront été plus chauds que la moyenne.

Sabine Hagedoren (photo), la Madame météo de la VRT le confirme en 2011 la température annuelle moyenne a été de 11,6 degrés, soit 0,1 degré de plus que le record actuel, qui date de 2007.

Si le printemps aura été particulièrement chaud et ensoleillé, hélas pour les camps des mouvements de jeunesse, l’été aura été très pluvieux et frais, surtout en juillet.

"C’est comme si les saisons étaient chamboulées", a expliqué Sabine Hagedoren, "le printemps ressemblait à l’été, l’automne c’était le printemps et nous ne savons pas encore ce que nous réserve l’hiver mais en tous cas il n’y a pas beaucoup de neige pour l’instant".
L’an dernier tout le pays était recouvert d’un manteau blanc et la température moyenne annuelle se chiffrait encore à 9,7 degrés, la moyenne la plus faible depuis 1996.