Plus d'un billet sur deux circulant en Belgique est français

En décembre 2011, à peine 8,24% des billets en euro circulant en Belgique seraient des billets imprimés en Belgique. Plus de la moitié des billets présents dans notre pays, soit 52%, proviendraient en fait de France, selon le site internet eurobilltracker, qui observe la diffusion des billets en euro depuis le lancement de la monnaie unique en 2002.

Viennent ensuite les billets imprimés en Allemagne (15,55%) et les billets provenant des Pays-Bas (10,07%). Les billets "belges" n'arrivent donc qu'en quatrième position.

Depuis le lancement de l'euro, au 1er janvier 2002, la part des billets belges dans les billets circulant en Belgique n'a cessé de diminuer.
Le site eurobilltracker, qui se base sur les informations de près de 170.000 utilisateurs, souligne toutefois que, depuis 2003, tous les billets destinés à un pays ne sont plus produits seulement par ce pays, ce qui influence la diffusion des billets.
Lors du lancement de l'euro fiduciaire, le 1er janvier 2002, un stock de 14,9 milliards de coupures avait été imprimé pour les douze pays que comptait alors la zone euro, indique la Banque centrale européenne (BCE). Environ 52 milliards de pièces, d'une valeur totale de 15,75 milliards d'euros, avaient en outre été frappées, nécessitant 250.000 tonnes de métal. En Belgique, 560 millions de billets et 1,957 milliard de pièces avaient été produits, selon la Banque nationale de Belgique (BNB).
Les statistiques de la BNB montrent encore qu'à la mi-2011, 15.562.610 billets de franc belge, représentant une valeur de près de 163,9 millions d'euros, n'avaient pas été rentrés auprès de la BNB. Au total, 94,3% des billets ont été rentrés. S'agissant des pièces de francs belges, 51,6% d'entre elles n'ont pas été rentrées auprès de la BNB, pour un montant de 188 millions d'euros.
Au contraire des pièces, l'échange des billets émis par la Banque nationale depuis 1944 peut se faire sans limite de temps à ses guichets.