19 millions de passagers à Zaventem

Brussels Airport a enregistré en 2011 une croissance record - et plus importante que dans la plupart des autres aéroports d’Europe - du nombre de voyageurs et essentiellement des passagers en transfert. En cause, notamment, l’arrivée de trois nouvelles compagnies aériennes et l’ouverture d’une douzaine de nouvelles destinations au départ de Zaventem.

Brussels Airport termine l’année 2011 avec plus de 18,7 millions de passagers, ce qui représente une croissance de quelque 9%. Les chiffres définitifs pour le mois de décembre et l’ensemble de l’année qui s’achève seront publiés dans le courant du mois de janvier. Il s’agit néanmoins déjà d’une croissance nettement plus importante que dans la plupart des autres aéroports d’Europe.

Il s’agit aussi du nombre de voyageurs le plus important depuis la crise dans la secteur de l’aviation à la suite des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. L’aéroport de Zaventem indique avoir connu une excellente année.

L’augmentation du nombre de passagers se situe notamment parmi ceux qui sont en transfert. Leur part a en effet augmenté de 30%, indique la direction de Brussels Airport.

En 2011, l’aéroport international a accueilli trois nouvelles compagnies aériennes, à savoir Qatar Airways, Belle Air et Thai Airways International, tandis que douze nouvelles destinations ont été ouvertes au départ de Zaventem. « Notre principal utilisateur, Brussels Airlines, a rejoint il y a quelques années l’alliance internationale de compagnies aériennes Starlines. Nombre des compagnies qui en font partie sont de plus en plus actives à Brussels Airport, ce qui a fait augmenter nettement notre réseau de transfert », indique Jan van De Cruysse, porte-parole de Brussels Airport.

Volume de fret stable

Le volume de fret traité à Zaventem s’est quasiment maintenu au même niveau qu’en 2010. Il a ainsi totalisé plus de 470.000 tonnes.

Des compagnies aériennes cargo, telles que Korean Air Cargo, Singapore Airlines Cargo, Saudi Airlines Cargo et EVA Airways Cargo, ont notamment investi dans une augmentation de leur capacité à Zaventem et dans des vols supplémentaires.

Nombre d’autres aéroports ont par contre vu leur volume de fret diminuer en 2011.